Assainir les parcelles par drainage

De Agro-PEPS.

Valide.png
Page aboutie


           Cette page a été validée par plusieurs contributeurs issus d'organismes divers

          Vous pouvez contribuer à l'enrichir encore en publiant vos commentaires dans l'espace d'échanges !


Date de dernière modification: 16/12/2011

Contributeurs initiaux :

Martine Despreaux-Robelin
CA 71
mdespreaux(at)sl.chambagri.fr
St Germain du Bois (71)
Jean-Robert Moronval
LEGTA E de Chambray
jean-robert.moronval(at)educagri.fr
Gouville (27)
Pierre mulliez
CA 49
pierre.mulliez(at)maine-et-loire.chambagri.fr
Angers (49)
Estelle Meslin
INRA
estelle.meslin(at)rennes.inra.fr
Rennes (35)
Rémy Ballot
INRA
remy.ballot(at)grignon.inra.fr
Grignon (78)

Lutte contre les courriers indésirables : Pour utiliser ces adresses, remplacer (at) par @

Sommaire

Présentation de la technique

Caractérisation de la technique

Description de la technique :

Favoriser l'écoulement de l'eau dans les parcelles hydromorphes par la pose de drains en profondeur. Le drainage d'une parcelle implique la réalisation préalable d'une étude de sol et d'un relevé topographique qui vont déterminer les modalité techniques de réalisation (écartement des drains, collecteurs...) et l'identification de zones humides éventuelles.

Exemple de mise en oeuvre :

Observations générales :

Le drainage d'une / plusieurs parcelle(s) représente un investissement important. L'efficacité de l'opération doit donc être évaluée au préalable.

Echelle temporelle de mise en oeuvre : Rotation

Le drainage d'une parcelle est une opération pérenne.

Echelle spatialede mise en oeuvreparcelle

Le drainage peut se faire à l'échelle de la parcelle, voire de façon concertée à l'échelle d'un bassin.

Possibilité d'extrapolation (adaptation locale) à

- Toutes les cultures : Généralisation parfois délicate

Sur parcelles drainées, des précautions sont à prendre pour les cultures à système racinaire pivotant (colza notamment) qui peuvent présenter des risques de bouchage des drains.

- Tous les types de sols : Facilement généralisable

Le drainage ne se justifie toutefois que sur les sols sensibles à l'hydromorphie. Une étude pédologique préalable est indispensable.

- Tous les contextes climatiques : Facilement généralisable


Réglementation

Texte réglementaire de référence :

Loi sur l'eau et zones humides

Influence de la réglementation   Négative:

La loi sur l'eau impose la déclaration des projets de drainage à partir d'une surfae drainée cumulée de 20 ha depuis 1993, et soumet la réalisation des prjets à autorisation à partir de 100 ha. Ces surfaces sont ramenées à 0,1 ha pour déclaration et 1 ha pour autorisation en zone humide. Des modifications dans le lit mineur de cours d'eau peuvent aussi impliquer déclaration ou autorisation.

Objectifs, modes d'action, efficacité, techniques complémentaires et incompatibles

Efficacité : +++ : forte, même si technique utilisée seule - ++ : moyenne si technique utilisée seule, à combiner - +  Faible si technique utilisée seule, à combiner

Indice de confiance : Fort - Moyen - Faible - Nouveauté

Expériences connues : Nombreuses - Quelques unes - Très peu

Objectif Mode d'action détaillé technique(s) complémentaire(s)
technique(s) incompatible(s)
Précisions

Limiter fongicides

Le drainage des parcelles agricoles permet d'éviter les conditions d'hydromorphie favorables à certains pathogènes (piétin verse…).

Cultiver des espèces adaptées au type de sol

Semer / repiquer tardivement

Semer / repiquer  des variétés tolérantes ou résistantes aux pathogènes

 

Efficacité :

++

Echelle temporelle d'efficacité : Rotation

Echelle spatiale d'efficacité : Parcelle

Indice de confiance : Fort

Expériences connues : Nombreuses

Limiter émissions protoxyde d'azote

Le drainage des parcelles agricoles hydromorphes permet d'éviter les conditions d'anoxies favorisant la dénitrification des nitrates par les micro-organismes du sol.

Limiter la présence de nitrates dans le sol dans des conditions favorables à l'émission de protoxyde d'azote

Se fixer des objectifs de rendement correspondant aux potentialités des parcelles

Cultiver des légumineuses / fabacées


 

Efficacité :

++

Echelle temporelle d'efficacité : Rotation

Echelle spatiale d'efficacité : Parcelle

Indice de confiance : Fort

Expériences connues : Nombreuses

Améliorer efficacité azote

Le drainage des parcelles agricoles permet d'éviter les conditions d'hydromorphie défavorables à l'activité des  bactéries impliquées dans la nitrification (Nitrosomonas et Nitrobacter).

Optimiser les conditions d'application pour les apports d'azote

Préférer les formes d'engrais azoté à faible volatilisation

Se fixer des objectifs de rendement correspondant aux potentialités des parcelles


Efficacité :

+

Echelle temporelle d'efficacité : Rotation

Echelle spatiale d'efficacité : Parcelle

Indice de confiance : Fort

Expériences connues : Nombreuses

Maintenir structure

Le drainage des parcelles agricoles permet d'éviter les conditions d'hydromorphie favorisant la compaction lors d'interventions sur la parcelle.

Réaliser le travail du sol dans de bonnes conditions climatiques

Limiter les impacts des passages d'engins

Cultiver des espèces adaptées au type de sol

 

Efficacité :

+++

Echelle temporelle d'efficacité : Rotation

Echelle spatiale d'efficacité : Parcelle

Indice de confiance : Fort

Expériences connues : Nombreuses

Augmenter autonomie eau

Le drainage permet d'améliorer l'enracinement et la prospection du sol en profondeur. En été les parcelles drainées résistent mieux à la sécheresse .

Cultiver des espèces peu exigeantes en eau

Cultiver des espèces adaptées au type de sol

Semer / repiquer des variétés précoces


Efficacité :

++

Echelle temporelle d'efficacité : Culture

Echelle spatiale d'efficacité : Parcelle

Indice de confiance : Fort

Expériences connues : Nombreuses

Effets de la technique sur la durabilité du système de culture

Critères "environnementaux"

Transfert polluant vers eaux (N, P, phyto ...) :  'variable

Le drainage peut favoriser le transfert d'azote vers l'eau. Le risque est particulièrement important les premières années suivant le drainage, où la matière organique accumulée est minéralisée. Le drainage limiterait au contraire le transfert de phosphore et résidus phytosanitaires vers l'eau, par réduction du ruissellement.

Transfert polluant vers air (N, P, phyto ...) pas d'effet (neutre)


Consommation d'énergie fossile : variable

La réalisation du drainage en elle-même est consommatrice d'énergie, mais à long terme, le drainage peut limiter la consommation de carburant liée à l'implantation des cultures en maintenant des conditions favorables au travail du sol.

Dégagement de GES : variable

La réalisation du drainage en elle-même implique l'émission de gaz à effet de serre par la consommation de carburant qu'elle implique. Mais à long terme, la consommation de carburant et les émissions de gaz à effet de serre qui y sont liées peuvent être réduites grâce à des conditions plus favorables au travail du sol. De plus, le drainage limite les émissions de protoxyde d'azote par dénitrification.

Critères "agronomiques"

Effet sur le rendement de la culture :  'Augmentation

Effet sur la productivité du système de culture : Augmentation

Le drainage permet d'améliorer le potentiel de rendement des parcelles hydromorphes en maintenant des conditions favorables au développement des cultures.

Fertilité du sol Augmentation

Le drainage des parcelles hydromorphes a un effet positif sur les fournitures d'azote par le sol en favorisant la minéralisation. Par ailleurs, il permet d'éviter l'accumulation d'éléments toxiques dans le sol (ions ferreux, sulfureux, manganeux…)

Risque de stress hydrique : Diminution

Le drainage favorise l'exploration racinaire du sol et permet ainsi une meilleure valorisation de la réserve utile.

Biodiversité fonctionnelle : variable

Le drainage est défavorisant pour les espèces inféodées aux milieux humides et les micro-organismes anaérobies. Il est en revanche favorisant pour les micro-organismes aérobies.

Critères "économiques"

Charges opérationnelles :variable

Le drainage peut conduire à réduire les besoins en protection fongicide et en fertilisation azotée. Mais le recours aux intrants et les charges opérationnelles associées peuvent être majorés pour répondre à l'augmentation du potentiel de rendement.

Charges de mécanisation :Diminution

Le drainage peut permettre une diminution de la consommation de carburant du fait de meilleure conditions de travail du sol.

Marges globales sur la culture :Augmentation

Marges sur la rotation :Augmentation

Le drainage permet généralement d'améliorer la rentabilité du système par augmentation des potentialités de la parcelle.

Consommation de carburant :Diminution

La réalisation du drainage en elle-même est consommatrice de carburant, mais peut permettre une diminution de la consommation de carburant du fait de meilleure conditions de travail du sol.

Charges de foncier:'Augmentation

La réalisation du drainage représente un coût important : en moyenne 1600 €/ha hors études préalables.

Critères "sociaux"

Charge de travail globale:pas d'effet (neutre)


Temps observations :pas d'effet (neutre)


Temps "mécanisation":pas d'effet (neutre)


Etalement du travail:Augmentation

Le drainage des parcelles hydromorphes permet un meilleur étalement des chantier, en autorisant des fenêtres d'intervention plus large.

Risque de crues : Augmentation 

Le drainage accélère le transfert d'eau vers les cours d'eau et peut ainsi amplifier le risque de crue successif aux épisodes pluvieux.


Quelques références utiles...

Titre
Année

Nom(s) auteur(s)

et organisme(s)

editeur ou nom revue
Précisions
Drainage
2014
Trouche G.
Les mots de l'agronomie
Site internet

Le drainage et les sols drainés

2008

Mulliez P. (CA 49)

Anjou Cultures n°127

Article de presse

Maladies des salades. Identifier, connaître et maîtriser.

2003

Blancard, D.,

INRA Edition

Ouvrage

La carotte, guide pratique.

1992

Villeneuve, F.

CTIFL Edition

Ouvrage

Phytophthora diseases worlwide

1996

Erwin

The American Phytopathological Society Press ed

Ouvrage

Organismes vivants favorisés ou défavorisés par la technique

Bioagresseurs favorisés

Organisme
Intensité influence
Précisions

Gale commune

++ (moyenne si technique utilisée seule, à combiner)








Bioagresseurs défavorisés

Organisme Intensité influence Précisions

Pythium

++ (moyenne si technique utilisée seule, à combiner)

l'infection primaire est réalisée par des zoospores donc directement dépendante de la présence d'eau libre pour celles-ci atteignent une racine

Mildiou de la pomme de terre

++ (moyenne si technique utilisée seule, à combiner)

l'infection primaire est réalisée par des zoospores donc directement dépendante de la présence d'eau libre pour celles-ci atteignent une racine

Botrytis cinerea

++ (moyenne si technique utilisée seule, à combiner)

éviter la formation de flaques d'eau propices aux attaques tardives après pommaison

Hernie des crucifères

++ (moyenne si technique utilisée seule, à combiner)


Auxiliaires favorisés

Organisme Intensité influence Précisions

Streptomyces scabies

++ (moyenne si technique utilisée seule, à combiner)








Auxiliaires défavorisés

Organisme Intensité influence Précisions









Cultures concernées

Toutes cultures : Ail, Avoine diploïde, Avoine d'hiver, Avoine de printemps, Betterave, Blé dur, Blé tendre d'hiver, Blé tendre de printemps, Cameline, Carotte, Chanvre, Chou fourrager, Chou fleur d'automne et d'hiver, Chou fleur d'été, Colza d'hiver, Colza de printemps, Engrain / Petit épeautre, Epeautre, Fénugrec, Féverole d'hiver, Féverole de printemps, Gesse, Haricot, Haricot vert, Laitue, Lentille, Lin fibre d'hiver, Lin fibre de printemps, Lin graine d'hiver, Lin graine de printemps, Lupin blanc doux d'hiver, Lupin blanc de printemps, Lupin bleu de printemps, Luzerne, Maïs doux, Maïs ensilage, Maïs grain, Mélilot blanc ou jaune, Melon, Millet, Miscanthus, Moha, Moutarde d'hiver, Moutarde de printemps, Navet d'automne, Navet d'été, Navette, Niger, Oignon, Orge d'hiver, Orge de printemps, Pavot, Phacélie, Petit pois, Poireau, Pois chiche, Pois d'hiver, Pois de printemps, Pomme de terre, Radis, Ray-grass anglais, Ray-grass d'Italie, Riz, Sainfoin, Sarrasin, Seigle d'hiver, Soja, Sorgho ensilage, Sorgho grain, Tabac, Tomate industrielle, Tournesol, Trèfle blanc, Trèfle d'Alexandrie, Trèfle de Michelli, Trèfle de Perse, Trèfle incarnat, Trèfle violet, Triticale de printemps, Triticale d'hiver, Vesce commune

Mots-clés

Méthode de contrôle des bioagresseurs : Contrôle cultural

Mode d'action  : Atténuation

Type de stratégie vis-à-vis de l'utilisation de pesticides  : Reconception

Type de technique :  Gestion de l'eau

Faits relatifs à Assainir les parcelles par drainage — Recherche de pages similaires avec +.Voir comme RDF
Creation dateCette propriété est spéciale sur ce wiki.12 décembre 2011 16:04:32  +
CreatorCette propriété est spéciale sur ce wiki.Rémy  +
EnjeuxSols  +, Air  + et Eau  +
Last modified byCette propriété est spéciale sur ce wiki.Admin  +
ObjectifsAugmenter autonomie eau  +, Maintenir structure  +, Améliorer efficacité azote  +, Limiter émissions protoxyde d'azote  + et Limiter fongicides  +
ThématiquesPhytosanitaires (Air)  +, Quantité  +, Physique  +, Gaz à effet de serre  +, Azote  + et Phytosanitaires (Eau)  +
Type de techniqueGestion de l'eau  +
Outils personnels